Le Centre

Créé en 2008, le centre de recherche Bordeaux Population Health (BPH) est co-hébergé par l’Université de Bordeaux et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM).

Bâtiment de BPH

Le bâtiment

Le bâtiment

Le bâtiment

Présentation

Le BPH rassemble plus de 500 membres du personnel avec un objectif commun : explorer et aborder les grandes priorités de santé publique avec une perspective multidisciplinaire et des approches méthodologiques robustes.

Le BPH comprend 10 équipes de recherche agissant en coordination scientifique sur des sujets tels que :

la santé du cerveau tout au long de la vie
la science des données (IA, omiques, données du monde réel, études longitudinales)
les maladies infectieuses et la préparation aux épidémies
le vieillissement et la résilience
ainsi que les déterminants environnementaux et sociaux de la santé.

L’étroite collaboration des biostatisticiens et des scientifiques des données avec les épidémiologistes et les cliniciens permet le développement rapide et l’application de méthodes de pointe.

La modélisation des prédictions, qui s’appuie sur des informations biologiques de haut niveau et des algorithmes d’apprentissage automatique, constitue un axe méthodologique majeur. Les neurosciences des populations et la santé globale sont également des composantes clés du BPH, avec une longue expérience et de nombreuses collaborations avec des cliniciens du CHU de Bordeaux et des pays à revenus moyens et faibles (laboratoire international associé à Abidjan)

En savoir plus
photo de groupe des personnes qui composent BPH

Gouvernance et
organigramme

Le centre de recherche est dirigé par le Professeur Stéphanie DEBETTE.
Elle est assistée par Isabelle BELY en tant que Secrétaire Générale et coordinatrice du personnel administratif du BPH.

Gouvernance

Pyramide de notre gouvernance

Comité directeur

  • Le comité directeur se réunit toutes les deux semaines pour traiter les questions urgentes et préparer les documents destinés au conseil d’administration.
  • Il est composé de six membres aux compétences complémentaires, tous également membres du conseil d’administration : Stéphanie Debette, directrice du BPH, Carole Dufouil, directrice de l’équipe PHARes (relations internationales), Hélène Jacqmin-Gadda, directrice de l’équipe BIOSTAT (coordination scientifique entre les équipes), Olivier Marcy, directeur de l’équipe GHiGS (liaison avec le personnel administratif, rayonnement international), Antoine Pariente, directeur de l’équipe AHEAD et directeur du département de santé publique (lien avec le département de santé publique, questions réglementaires) et David-Alexandre Trégouët, directeur de l’équipe ELEANOR (stratégie des infrastructures informatiques).

Steering committee

Assemblée générale

L’Assemblée Générale (AG) réunit tous les membres du personnel une fois par an pour discuter et approuver les aspects pratiques et scientifiques liés au BPH. L’AG du BPH se réunit conjointement avec les AG de l’ISPED et du Département de la Santé Publique (personnel largement partagé).

Conseil consultatif scientifique

Actuellement en cours de nomination pour le mandat 2022-28.

Conseil d'administration

Le Conseil d’administration est composé des directeurs et directeurs adjoints des 10 équipes du BPH. Il se réunit tous les mois pour discuter et approuver (par vote si nécessaire) les décisions stratégiques concernant le financement, les recrutements, les promotions, les orientations scientifiques, la gouvernance, l’infrastructure informatique, la communication avec les institutions hôtes, etc.

Conseil de laboratoire

Le Conseil de laboratoire est composé de directeurs d’équipe, de responsables de services administratifs et de représentants élus du personnel. Ses membres discutent et approuvent (par vote si nécessaire) les aspects pratiques et stratégiques liés au BPH.

Soutien administratif

  • Secrétaire générale : Isabelle Bely, chargée de la coordination du personnel administratif (ressources humaines, gestion des subventions, communication, bibliothèque).
  • Thierry Voyemant, directeur de l’infrastructure informatique du CREDIM, plateforme de l’Université de Bordeaux intégrée au département de santé publique.

Organisation

Le BPH se consacre à la production de recherches innovantes basées sur une méthodologie robuste pour répondre à un large éventail de défis de santé publique.

Équipes de recherche

Le Centre est composé de 10 équipes de recherche complémentaires regroupant des scientifiques fondamentalistes et cliniciens, des professionnels de santé, des techniciens et ingénieurs, des boursiers post-doctoraux, des doctorants et des étudiants de premier cycle qui travaillent ensemble vers un objectif commun.

En savoir plus sur nos équipes
Schéma de notre organisation

Coordination scientifique entre les équipes de recherche

Pour favoriser l’interaction entre les équipes, renforcer la collaboration dans les domaines d’excellence du centre et améliorer notre compétitivité dans les demandes de subventions concurrentielles, nous avons mis en place une coordination scientifique entre les équipes organisées autour de cinq thèmes, qui reflètent également nos principaux domaines d’expertise :

  • Santé du cerveau tout au long de la vie
  • Science des données (IA, omique, données du monde réel, données longitudinales)
  • Maladies infectieuses et préparation aux épidémies
  • Vieillissement et résilience
  • Déterminants environnementaux et sociaux de la santé.

Ecosystème de recherche

Le BPH est situé dans un bâtiment dédié, au cœur du campus biomédical Carreire de l’Université de Bordeaux, à proximité immédiate du CHU de Bordeaux.

De nombreux cliniciens (neurologues, psychiatres, infectiologues, cancérologues, urgentistes, etc.) participent activement aux projets de recherche du BPH, voire dirigent certaines équipes de recherche. Au sein du CHU de Bordeaux, les chercheurs du BPH dirigent également le Département d’Information Médicale, une unité d’innovation en prévention, ainsi que l’unité de santé au travail des organismes de recherche.

Les chercheurs du BPH sont également en charge du Centre d’Investigations Cliniques (Epidémiologie Clinique), de la plateforme EUCLID F-CRIN pour les essais internationaux, de l’USMR pour la recherche clinique au CHU, du CMG-EC pour la recherche sur le VIH, les hépatites et les vaccins, et de MEREVA pour la recherche clinique dans les pays à faibles revenus. Le BPH entretient également des relations de longue date avec l’Institut Bergonié, l’institut régional de cancérologie intégrant la prise en charge des patients atteints de cancer et la recherche, avec le label  » SIRIC  » (site de recherche intégré) de l’Institut National du Cancer (INCa).

Bâtiment de BPH

Key figures

0

Staff members

0

Research teams

0

Scientific papers
in 2021

0

PHD students

0

Ongoing research
contracts