Regards croisés sur la longévité

10 janvier 2020 / 11h30 - 13h


ISPED, université de Bordeaux
146 rue Léo Saignat, Bordeaux
Amphi Pierre-Alexandre Louis

entrée libre, sans inscription

Deux interventions suivies d’une discussion

 

Michèle Delaunay

Longévité, la plus humaine des grandes transitions

Ancien ministre

 

Fabrice Gzil

Les nouveaux enjeux de la longévité, le point de vue du philosophe

Philosophe à l’Espace éthique Ile de France, en charge des réseaux

 

Résumé de Fabrice Gzil : 

Les sociétés contemporaines doivent faire face, de manière concomitante et dans un contexte économique tendu, à trois grandes transitions : transition démographique de la longévité, transition numérique ou digitale et transition écologique et énergétique. À quoi ressembleront nos sociétés en 2030, quand les personnes nées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, auront atteint l’âge de 85 ans ? En 2050, quand leurs enfants, nés à la fin des Trente Glorieuses, seront eux-mêmes des « grands-âgés » ? En 2070, quand leurs petits-enfants, nés autour de l’an 2000, arriveront à leur tour à l’âge de la retraite? À quelles conditions pourrons-nous dire que nous aurons « réussi » ces trois transitions ? À l’aune de quels critères et de quelles valeurs pourrons-nous juger si les évolutions constatées auront été des progrès ? Comment faire en sorte que les avancées scientifiques et techniques permettent aussi des progrès éthiques et démocratiques ?



logo_ISPED logo_SFR-santepublique-societe logo_CHU-Bordeaux logo_Institut-Bergonie logo_INRIA logo_ANRS logo_ARS logo_Charles-Perrens logo_IFSTTAR logo_HONcode