Doctorante en Santé Publique, spécialité Biostatistique

À la suite d’un master en Santé Publique, avec une spécialisation en Biostatistique, obtenu à l’Institut de Santé Publique et d’Épidémiologie du Développement de l’Université de Bordeaux, j’ai débuté une thèse dans l’équipe HEALTHY. Mes travaux de recherche s’intéressent à l’utilisation des méthodes d’apprentissage statistique, notamment les forêts aléatoires, pour la prédiction des symptômes internalisés et des comportements suicidaires chez le jeune adulte.

 

  • Depuis 2018: Doctorante Santé Publique, Biostatistique
    • « Gènes, environnements et leurs interactions dans la prédiction des troubles internalisés au cours des 20 premières années de vie : approche novatrice par méthode d’apprentissage statistique », sous la direction du Pr. Sylvana Côté et du Dr. Massimiliano Orri
  • 2014-2017: Master Santé Publique, spécialité Biostatistique, mention Bien, Institut de Santé Publique et d’Épidémiologie du Développement (ISPED), Université de Bordeaux
  • 2011-2017: Licence Microbiologie Biologie Cellulaire et Moléculaire, mention Assez Bien, Université de Pau et des Pays de l’Adour

Navarro, M. C., Orri, M., Nagin, D., Tremblay, R. E., Oncioiu, S. I., Ahun, M. N., Melchior, M., van der Waerden, J., Galéra, C., & Côté, S. M. (2020). Adolescent internalizing symptoms : The importance of multi-informant assessments in childhood. Journal of Affective Disorders, 266, 702‑709. https://doi.org/10.1016/j.jad.2020.01.106

Oncioiu, S. I., Orri, M., Boivin, M., Geoffroy, M.-C., Arseneault, L., Brendgen, M., Vitaro, F., Navarro, M. C., Galéra, C., Tremblay, R. E., & Côté, S. M. (2020). Early Childhood Factors Associated With Peer Victimization Trajectories From 6 to 17 Years of Age. Pediatrics, 145(5). https://doi.org/10.1542/peds.2019-2654

 

logo_ISPED logo_SFR-santepublique-societe logo_CHU-Bordeaux logo_Institut-Bergonie logo_INRIA logo_ANRS logo_ARS logo_Charles-Perrens logo_IFSTTAR logo_HONcode