Séminaire 27 nov 2019 : Environnement, mobilité et santé : des études à partir de capteurs embarqués

Cet évènement du Département Santé publique,  du BPH, Bordeaux Population Health – UMR 1219 et de l’ISPED – Institut de Santé Publique, d’Épidémiologie et de Développement est organisé dans le cadre des séminaires « Recherche et Pratique en Santé publique »

 

 Le 27 novembre 2019  de 13h à 14h   Amphi Louis, ISPED – Campus Carreire  

Basile Chaix Directeur de Recherche InsermResponsable de l’équipe NEMESIS (Environnement, Mobilité et Santé)

Institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique (iPLeps), UMR S 1136, Paris

https://www.iplesp.upmc.fr/fr/team/4

 

Résumé

L’équipe de recherche Nemesis s’intéresse aux relations entre les quartiers de vie, les comportements de mobilité et la santé. Jusqu’à récemment, la littérature sur les quartiers et la santé s’est exclusivement focalisée sur les environnements résidentiels, et s’est donc appuyée sur une appréhension statique et partielle des expositions environnementales. A l’inverse, les travaux de l’équipe cherchent à intégrer la mobilité, à la fois en tant que vecteur d’exposition aux environnements quotidiens et comme source d’activité physique et d’exposition au cours des déplacements, dans les études des effets des quartiers sur la santé. Pour ce faire, nos travaux s’appuient sur un suivi en continu de participants au moyen de capteurs embarqués de la localisation, des expositions environnementales, du comportement et des états sanitaires. Cette stratégie permet de développer des analyses « momentanées » des effets des environnements et des situations sur le comportement et la santé.

logo_ISPED logo_SFR-santepublique-societe logo_CHU-Bordeaux logo_Institut-Bergonie logo_INRIA logo_ANRS logo_ARS logo_Charles-Perrens logo_IFSTTAR logo_HONcode