Mieux diagnostiquer la tuberculose chez les enfants infectés par le VIH

Une nouvelle voie s’ouvre pour dépister efficacement et rapidement la tuberculose chez les enfants atteints du VIH. En effet, le test Xpert® MTB/RIF[1], qui utilise une technologie moléculaire et qui a déjà fait ses preuves pour la détection de la tuberculose chez les adultes, notamment chez les sujets séropositifs pour le VIH, a fait l’objet d’une étude de cohorte chez des enfants de moins de 13 ans séropositifs. Les résultats très encourageants de l’étude ANRS 12229 PAANTHER, menée par un chercheur de l’équipe Maladies infectieuses dans les pays à ressources limitées(IDLIC), du centre Bordeaux Population Health U1219, en collaboration avec une équipe internationale viennent d’être publiés dans la revue internationale Clinical infectious diseases[2] au mois d’avril.

La détection de la tuberculose chez l’enfant atteint du VIH, Olivier Marcy, médecin et chercheur au centre de recherche Inserm Bordeaux population health, en a fait un sujet de thèse, récemment présenté lors de la finale régionale de Ma thèse en 180 secondes. Cette affection représente la première cause de mortalité infectieuse dans le monde, en particulier en Asie et en Afrique. Environ 10% des décès de tuberculose touchent les enfants, soit 400 enfants qui meurent chaque jour de tuberculose.

Chez l’enfant infecté par le VIH, détecter la tuberculose est un réel défi car elle reste difficile à dépister pour plusieurs raisons : la faible quantité de bacilles dans les poumons,  des prélèvements difficiles à effectuer (par sonde gastrique) et la nécessité d’utiliser des tests très sensibles.

Les résultats de l’étude de cohorte prospective, ANRS 12229 PANTHER 01, menée durant deux ans dans huit hôpitaux du Burkina Faso, du Cambodge, du Cameroun et du Viet-nam, auprès de 272 enfants séropositifs au VIH, sont aujourd’hui rendus publics dans la revue CID. L’équipe IDLIC, en collaboration avec l’Institut Pasteur du Cambodge, et plusieurs chercheurs en France et dans ces 4 pays, a pu démontrer l’efficacité du test Xpert® MTB/RIF. Derrière ce nom alambiqué se cache en fait un test simple et rapide d’amplification de l’acide nucléique, totalement automatisé. Utilisé à partir d’échantillons nasopharyngés et de selles, il s’avère très efficace.
Au cours de cette étude, la présence du bacille de la tuberculose a été détectée par l’Xpert MTB/RIF chez 29 de ces enfants, soit 10,7% d’entre eux, dont 23 positifs en culture, le test de référence pour une sensibilité de 79%. Au total le test Xpert MTB/RIF a permis de détecter un nombre similaire d’enfants tuberculeux que la culture (29 cas).

«Nous souhaitons contribuer à mettre ainsi plus d’enfants sous traitement et diminuer ce terrible chiffre de 400 enfants qui meurent chaque jour »

Très encourageante, cette étude financée par l’agence française de recherche sur le SIDA et les hépatites virales (ANRS), permet d’envisager de nouvelles perspectives dans le diagnostic de la tuberculose chez les enfants. En associant de nouvelles méthodes de prélèvements moins invasives, un test moléculaire plus efficace que les techniques traditionnelles, et des examens sanguins plus performants, l’étude PAANTHER s’inscrit dans la résolution d’un problème de santé publique d’ordre mondial. Cette action est d’ailleurs en accord avec la stratégie de lutte contre l’épidémie de tuberculose de l’OMS, qui s’est fixé comme objectif de mettre un terme à l’épidémie d’ici à 2030[2].

Marcy, O., V. Ung, et al. (2016). « Performance of Xpert MTB/RIF and Alternative Specimen Collection Methods for the Diagnosis of Tuberculosis in HIV-Infected Children. » Clinical Infectious Diseases 62(9): 1161-1168. first published online February 7, 2016 doi:10.1093/cid/ciw036

 

Lien vers la revue : http://m.cid.oxfordjournals.org/content/early/2016/02/21/cid.ciw036.short?rss=1&related-urls=yes&legid=cid%3bciw036v2

Egalement sur le site de l’unaids : https://sciencenow.unaids.org/post/health-systems-and-services-9

 

[1] En savoir plus sur le test Xpert® : http://www.who.int/bulletin/volumes/91/3/13-020313/fr/

[2] Aide-mémoire n°104, mars 2016 :  http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs104/fr/

 

logo_ISPED logo_SFR-santepublique-societe logo_CHU-Bordeaux logo_Institut-Bergonie logo_INRIA logo_ANRS logo_ARS logo_Charles-Perrens logo_IFSTTAR logo_HONcode