Hypolipémiants et risque d’AVC chez les personnes âgées : une étude publiée dans le BMJ !

Des chercheurs du Centre de recherche Inserm U897 « Epidémiologie et Biostatistique » de Bordeaux ont montré que des personnes âgées bien portantes prenant un traitement hypolipémiant (statines ou fibrates) avaient une baisse de 30% du risque de survenue d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Ces résultats ont été publiés dans le BMJ (British Medical Journal) le 20 mai dernier.

Dans cette analyse, 7 484 hommes et femmes (d’une moyenne d’âge de 74 ans) issus de la cohorte 3C et dépourvus d’antécédents cardiovasculaires ont été suivis pendant plus de 9 ans pendant lesquels 440 événements coronariens et 292 AVC ont été observés.
Les chercheurs ont montré que la prise d’hypolipémiants, aussi bien les statines que les fibrates, était associée à une baisse d’environ 30% du risque d’AVC. Il n’y avait pas d’effet de ces traitements sur le risque d’événement coronarien.
Les auteurs soulignent que ces résultats s’inscrivent dans le débat actuel sur l’impact des hypolipémiants chez les personnes à faible risque vasculaire.
Dans un éditorial accompagnateur, Graeme Hankey, professeur de Neurologie à l’université de Western Australia, déclare que « les résultats sont suffisamment encourageants pour justifier des recherches approfondies pour tester l’efficacité des hypolipémiants dans la prévention des AVC chez les personnes âgées ». Pour obtenir cette démonstration il faudrait maintenant réaliser un essai thérapeutique randomisé.

Pour découvrir le communiqué du BMJ (en anglais) cliquez ici.
Alpérovitch A, Kurth T, Bertrand M, Ancelin ML, Helmer C, Debette S, Tzourio
C. Primary prevention with lipid lowering drugs and long term risk of vascular events in older people: population based cohort study. BMJ. 2015 May 19;350:h2335. 

logo_ISPED logo_SFR-santepublique-societe logo_CHU-Bordeaux logo_Institut-Bergonie logo_INRIA logo_ANRS logo_ARS logo_Charles-Perrens logo_IFSTTAR logo_HONcode