Un niveau d’études plus élevé améliore la cognition après 65 ans – La cohorte PAQUID révèle ses derniers résultats.

Les personnes âgées qui ont fait le plus d’études au cours de leur jeunesse sont celles qui ont

Maintenir une bonne santé cardiovasculaire diminuerait le risque de développer une démence et un déclin cognitif avec l’âge

Des chercheurs de l’Inserm au sein du Bordeaux Population Health Research Center, du Paris Cardiovascular Research Center, de

logo_ISPED logo_SFR-santepublique-societe logo_CHU-Bordeaux logo_Institut-Bergonie logo_INRIA logo_ANRS logo_ARS logo_Charles-Perrens logo_IFSTTAR logo_HONcode