Alzheimer : une carence en vitamine D multiplie le risque par trois

Deux articles scientifiques publiés dans la revue Alzheimer & Dementia confirment qu’une carence en vitamine D multiplie les risques par deux de développer une maladie neurodégénérative et par trois la maladie d’Alzheimer, rapportent Legeneraliste.fr, Huffingtonpost.fr, Pourquoidocteur.fr et doctissimo.fr. L’étude des Trois Cités (3C) est une cohorte qui regroupe plus de 2 000 personnes âgées de plus de 65 ans, débutée en 2000 et dont le suivi est toujours assuré, explique Pourquoidocteur.fr. Selon Catherine Féart et Cécilia Samieri, deux chercheuses de l’équipe LEHA de Bordeaux Population Health U1219, qui ont mené l’étude, déclarent que « le sur-risque conféré par cette déficience multiple en nutriments liposolubles apparaît bien supérieur au risque lié à la génétique ».

Lire le communiqué de presse

 

Lire les articles dans les médias :

Pourquoidocteur.fr, doctissimo.fr, Huffingtonpost.fr, Legeneraliste.fr, 19/05

 

logo_ISPED logo_Université-de-Bordeaux logo_SFR-santepublique-societe logo_CHU-Bordeaux logo_Institut-Bergonie logo_INRIA logo_ANRS logo_ARS logo_Charles-Perrens logo_IFSTTAR logo_HONcode